VISITE DE MONSEIGNEUR ALIX VERRIER

Monseigneur Alix VERRIER de passage en GUADELOUPE

 Monseigneur Alix VERRIER, évêque émérite du diocèse de Cayes en Haïti, est âgé de 84 ans. Il aura bientôt 57 ans de sacerdoce et 29 ans d’épiscopat. Retraité depuis environ 6 ans, c’est un évêque très dynamique.

Invité par le père Francky VILSAINT, curé de la paroisse de BAIE-MAHAULT, il est venu animer la retraite de carême autour du thème : « L’importance de la Parole de Dieu pour et dans la famille ». Il a séjourné en Guadeloupe du 20  au 30 mars 2015.

Ses activités à BAIE-MAHAULT 

-  Le dimanche 22 mars 2015 à 9 heures : co-célébration la messe des jeunes,

-  Les 22, 23 et 25 mars 2015 : il a animation la retraite de carême,

-  Le 24 mars 2015 : participation à la célébration pénitentielle et à la confession individuelle,

-  Le 29 mars 2015 : présidence de la bénédiction des rameaux suivi de la messe.

 

Le rapport du Comité Pastoral Paroissial de la Famille (CPPF*) relatif à la retraite de carême met en exergue la simplicité avec laquelle Monseigneur VERRIER nous a transmis un message clair, ponctué de références bibliques et psychologiques. Il stipule que cette retraite rentre dans la dynamique de la famille mise en place par Père Francky. Monseigneur VERRIER nous a permis de contempler la grandeur et la bonté infinie de Dieu qui a créé l’être merveilleux et unique que nous sommes. Il nous a également indiqué que le mariage est un support pour le bien-être des enfants et du couple. Aussi, la famille catholique chrétienne doit être un modèle pour les jeunes, nos enfants et la société.

Notons que les fidèles se sont rendus de plus en plus nombreux aux diverses activités paroissiales auxquelles a participé Monseigneur VERRIER. A l’issue de la messe des Rameaux, au nom de tous les services de la paroisse, le CPPF* lui a remis un cadeau en guise de remerciement. Dscf1040

Ses révélations

Dscf1077

Il nous a révélé avoir été également invité à TROIS-RIVIERES par père Thierry St-CLAIR, curé de paroisse, en vue d’animer la retraite de carême sur le même thème qu’à BAIE-MAHAULT. Il a séjourné dans cette paroisse du 26 au 28 mars 2015. Successivement, il a animé la retraite, il a participé à la célébration pénitentielle suivie de la confession individuelle des jeunes se préparant au baptême et à la première communion. Avant la confession, il animé une conférence pendant une heure sur les sacrements (initiation, guérison et service). Il a co-célébré la messe anticipé des rameaux le samedi 28 mars 2015.

Aussi, durant son séjour dans le département, il a rencontré Monseigneur CABO (avec qui il a des liens assez étroits) et Monseigneur RIOCREUX à l’évêché puis il a visité la marina de BASSE-TERRE.

Il a affirmé être déjà invité à nouveau à TROIS-RIVIERES dans 6 mois.

Ses impressions

Le peuple guadeloupéen est très ouvert et accueillant. Il s’est senti réellement chez lui. Selon ses dires, il n’a été qu’un instrument au milieu de nous.  Nous resterons en étroite communion d’amour, de pensée et de prière.

Puis il nous a félicités pour la vitalité de notre foi. Il a ajouté que Père Francky est un pasteur très actif et ardent.

Les impressions des paroissiens

Tous ceux que nous avons interrogés nous ont rapporté avoir enrichi leur connaissance lors de la retraite de carême. Ils ont exprimé leur satisfaction au sujet des informations transmises par Monseigneur VERRIER. Ils ont relaté la simplicité des expressions de celui-ci et sa grande humilité. Ceux qui ont eu la chance de le rencontrer, ont été très heureux.

Son passage dans la paroisse restera gravé dans la mémoire de tous les fidèles. Certains ont suggéré qu’il vienne plus souvent.

 

TEMOIGNAGE: MONTÉE VERS PAQUES

Une montée vers Pâques

 Mon Dieu, pendant si longtemps je souhaitais te rencontrer. Mais tu n’osais pas franchir la clôture du jardin de mon cœur sans mon consentement. Comme un veilleur, tu guettais l’entrée. Tu étais là, attendant patiemment que je t’ouvre la porte. Mais qu’est-ce qui m’empêchait de te l’ouvrir? Ignorais-je Ta présence? Etais-je vraiment prête à t’accueillir? La montée vers Pâques a permis de répondre à ces questions.

 Pendant ce temps de carême 2015, à plusieurs reprises, tu as sollicité mon autorisation pour entrer dans le jardin de mon cœur. Chaque fois que tu me sollicitais, je sentais que quelque chose se passait en moi. Je ressentais des frissons et des battements cardiaques très forts quasiment identiques à ceux que je percevais quand j’avais environ 13 ans. Mais, j’avais des difficultés à analyser et à comprendre réellement ce qui se passait. Face à cette situation, j’avoue que mon esprit de discernement était nul.

En route pour la montée vers Pâques, il s’est développé progressivement. Ma participation aux différentes célébrations réalisées dans la paroisse (mission, chemins de croix, retraite, célébration pénitentielle, …), a probablement contribué à améliorer mon cheminement spirituel. Un soir, pendant ma prière, tu t’es manifesté vivement : j’ai tressailli et mon rythme cardiaque s’est accéléré énormément. Cette fois, tu m’as permis de répondre finalement à ta demande. J’ai ouvert la porte et t’ai autorisé à entrer. Je me suis lâchée et j’ai tressailli pendant quelques secondes. Puis, j’ai eu une sensation intérieure douce, très agréable comme si  Ton Esprit circulait au plus profond de moi. Depuis ce jour, je ressens régulièrement ta présence, quelque soit le lieu où je me trouve. Je n’ai pas de mot pour qualifier la joie que j’éprouve quand je suis cœur à cœur avec Toi.

 Mon Dieu, je Te remercie pour tous les bienfaits dont tu m’as comblé. Pardonne-moi, de t’avoir laissé si longtemps dehors, à la porte du jardin de mon cœur. Fais qu’aucun cyclone, aucun tsunami,… rien, n’éteigne le feu de notre amour. Accorde-moi la grâce de toujours répandre dans mes lieux de vie Ta Parole, Ton Amour et Ta Paix. Que ta bienveillance me donne l’esprit d’humilité.

 

Amen

 

———————————————

 « Goutez et voyez comme est bon le Seigneur ! »

« Le goût c’est l’oreille qui s’éduque. Cela permet de multiplier le plaisir ».

 

Merci à Père Francky, Curé de la paroisse, pour l’éducation spirituelle qu’il nous transmet. Selon moi, sans lui, cette montée vers Pâques ne se serait pas aussi bien réalisée et ne me serait pas aussi glorieuse.

 

Une paroissienne